> APSPG > APICRYPT & APICEM en 2019

APICRYPT & APICEM en 2019

mercredi 2 janvier 2019, par Rédaction santé réseau.

L’année 2018 aura été très intense pour l’équipe de l’APICEM mais l’objectif est atteint et APICRYPT version 2 a pu voir le jour. Son déploiement a démarré en octobre dernier. Les premiers retours sont satisfaisants.

Mener ce projet à bien a été un exercice périlleux puisqu’il a fallu, en parallèle, continuer à accompagner les apicrypteurs avec autant de rigueur et d’engagement que nous le faisons depuis plus de 20 ans.

Nous sommes donc très fiers de pouvoir dire, qu’aujourd’hui, près de 80 000 utilisateurs actifs ont permis l’échange de plus de 90 millions de messages en 1 an. Encore un record battu et une belle victoire pour le numérique en santé dont beaucoup font l’article sans pour autant mettre en œuvre les solutions attendues.
Force est de constater que vous êtes de plus en plus nombreux à nous faire confiance. Afin, de préserver ce lien, nous travaillons sur des projets concrets, qui nous l’espérons, pourront vous permettre de faciliter, très vite, votre exercice.

APICRYPT V2, déploiement en cours !
Depuis mi-octobre, les premiers expérimentateurs médecins désignés par l’URPS des Hauts de France prennent rendez-vous avec nos techniciens afin de procéder à l’installation de cette nouvelle version « bêta » et, ainsi, tester les outils.

La nouvelle version d’APICRYPT est très attendue et donc déployée de façon maîtrisée et limitée à certaines régions, dans un premier temps, afin de garantir la disponibilité de l’assistance aux utilisateurs.

Les premiers retours d’expérience nous on permis d’apporter les corrections nécessaires pour la suite du déploiement.

Seuls les utilisateurs MAC sont en attente. Cette version vient de bénéficier d’améliorations significatives. Les tests en cours nous font retarder sa distribution. Elle devrait être disponible très prochainement.

Toujours dans le cadre du lancement anticipé d’APICRYPT® V2, nous avons proposé aux apicrypteurs bretons d’installer et d’utiliser également cette nouvelle version.
Cette phase pilote se déroule en coordination avec l’Assurance Maladie. Elle s’appuie sur le réseau des CIS (conseillers informatique service) dans le cadre de leur mission d’accompagnement du déploiement des Messageries Sécurisées en Santé, à partir de fin janvier 2019.

La campagne d’information sur les quatre départements de Bretagne s’est terminée le 5 décembre dernier.

La phase pilote pour la région Grand-est a démarré le 12 décembre par la Moselle et le Bas-Rhin et se poursuivra jusqu’au 30 janvier.

À partir de fin janvier 2019, les nouveaux outils seront accessibles à tous via le site internet d’APICRYPT et seront également présents sur les supports amovibles (CD Rom et clé USB) contenant vos clefs APICRYPT 2020.

Relance progressive des différents projets de l’APICEM
Comme annoncée en octobre dernier, la relance progressive des différents projets est effectivement en cours.

Dans un premier temps, après une longue interruption due aux travaux urgents sur APICRYPT 2 et la MiSS, une phase de reprise en main de ces sujets est nécessaire : environnement de travail, état actuel, revue des besoins…notamment pour le serveur de normalisation, destiné aux laboratoires qui leur permettent de gérer leur dictionnaire de correspondance avec la norme LOINC, de valider les modifications appliquées aux résultats, et de valider l’envoi des messages avec signature électronique.

En ce qui concerne le DM2P, le logiciel va être repensé en système de modules que les médecins pourront sélectionner afin de trier les documents présents dans les fiches du patient et les présenter sous forme d’onglets : « Biologie » qui proposera des outils de présentation graphique des résultats, « Administratif » qui présentera toutes les informations concernant le patient, un onglet « Prescription » ou un onglet « Documents » qui permettra de visualiser tous les courriers reçus triés par spécialité (cardiologie, neurologie, etc..)

L’accès à un système de partage des documents entre professionnels de santé avec des outils de recherche avancée basés sur une indexation des messages sera proposé.

Des idées supplémentaires comme l’envoi de notification via la MiSS (Messagerie immédiate sécurisée en santé) sont envisagées.

Concernant APICRYPT Mobile (nouvel APIWebmail sur smartphones et tablettes), cette mise à jour sera sûrement l’occasion de revoir le système de formulaire afin de le rendre plus dynamique et ainsi proposer, à nos utilisateurs, la création de formulaires qui pourront adaptés aux multiples usages.

Pour la prescription dématérialisée, un test du prototype a été effectué l’année dernière. Une étude de ces tests va devoir être effectuée afin de finaliser un cahier des charges et reprendre le développement de l’application.

Il est vrai qu’il faut être patient pour mener de grands projets à leur terme et qu’avant de nous lancer dans ces projets, nous prenons toujours le temps de faire le point sur les vraies attentes des utilisateurs.

Mais, en 2019, nous faisons le voeu que tous ces projets voient le jour !
Enfin, cette année, peut-être plus que les autres, nous tenions à vous remercier toutes et tous pour la confiance que vous nous accordez.

Bonnes fêtes et rendez-vous en 2019 !

P.-S.

Dr Alain CARON Gérant APICEM SARL

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante

Tags de cet article