> Pharmacie du Rouret > Nos news > Alzheimer : Prendre sa retraite plus tard, c’est réduire son risque de (...)

Alzheimer : Prendre sa retraite plus tard, c’est réduire son risque de démence !

lundi 29 juillet 2013, par Pharmacie du Rouret.

Utiliser sa tête, sous peine de la perdre est un principe suggéré par de nombreuses études qui prônent la stimulation intellectuelle et l’activité mentale tout au long de la vie pour réduire le risque de déclin cognitif, de maladie d’Alzheimer et d’autres démences. Cette analyse de l’Inserm, présentée à l’Alzheimer Association’s International Conference de Boston, apporte un argument de plus à la réforme des retraites ! Sa conclusion confirme que prendre sa retraite à un âge avancé est associé à un risque réduit de démence.

Carole Dufouil, Ph.D. et directeur de recherche à l’Inserm a mené l’analyse des dossiers de santé et d’assurance de plus de 429.000 travailleurs indépendants en France qui ont pris leur retraite au 31 décembre 2010. Cette étude a également coordonnée également par le Pr Françoise Forette, Directrice de la Fondation Nationale de la Gérontologie et professeur de médecine interne et de gériatrie  .
Les chercheurs constatent, en moyenne 12 ans après l’entrée en retraite que,
· la prévalence de la démence sur ce groupe de population s’élève à 2,65%.
· le risque d’être diagnostiqué avec une démence est réduit avec chaque année de travail supplémentaire, au-delà de l’âge supérieur à la retraite, soit pour chaque année travaillée en plus (RR : 0,962 à 0,973), le risque de démence, 12 années plus tard est réduit de 2,7 à 3,8 %.
· Même après exclusion des sujets diagnostiqués de démence dans les 5 années suivant la retraite, les résultats restent significatifs.
C’est une preuve de diminution significative du risque de démence avec l’âge à la retraite, et avec une tendance encore plus prononcée sur les cohortes de naissance les plus récentes, précise l’auteur.
L’activité professionnelle reste ainsi un facteur important de stimulation intellectuelle et peut être protectrice contre la démence. Si ces résultats ne couvrent pas les risques d’autres pathologies associées à une entrée tardive en retraite, en particulier en cas d’emploi à forte pénibilité, ils confirment l’importance d’entretenir, tout au long de la vie, une activité cognitive et sociale.
Source : Alzheimer Association’s International Conference Older age at retirement is associated with reduced risk of dementia (Visuel © goodluz - Fotolia.com)

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante