> Pharmacie du Rouret > Nos news > Biologie du vieillissement : Prédire le temps qui reste à vivre par un test (...)

Biologie du vieillissement : Prédire le temps qui reste à vivre par un test sanguin ?

mercredi 17 juillet 2013, par Pharmacie du Rouret.

22 métabolites associés à l’âge et donc présents à des niveaux plus élevés chez les personnes âgées, pourraient former la base d’un futur test de prédiction de la durée de la vie. Si ce test révolutionnaire pouvant prédire la vitesse du vieillissement et le temps qui reste à vivre n’est pas encore pour demain, ces résultats, publiés dans l’International Journal of Epidemiology donnent un premier aperçu des progrès en biologie du vieillissement.

Les scientifiques du King’s College London et d’autres instituts de recherche en Allemagne, au Qatar et en Australie, soutenus par le laboratoire Roche Diagnostics ont analysé des échantillons sanguins de 6.055 paires de jumeaux du registre britannique Twins dans l’objectif d’identifier des « métabolites » associés à l’âge des jumeaux. Les chercheurs ont recueilli les données d’indice de masse corporelle (IMC  ), de la fonction pulmonaire, de densité minérale osseuse, pression artérielle, cholestérol, longueur des télomères et niveaux sanguins de DHEA-S, un marqueur de vieillissement, puis ont mesuré les niveaux de 280 métabolites connus dans les échantillons de sang.
Le chercheurs aboutissent à 22 métabolites associés avec l’âge, qu’ils valident sur une seconde cohorte de 887 personnes. Un métabolite en particulier, C-glyTrp, s’avère particulièrement associé à des facteurs liés à l’âge tels que la densité osseuse et la fonction pulmonaire.
Ces résultats ne suggèrent pas que ces métabolites soient directement facteurs et facteurs explicatifs des différences de vieillissement, mais ils pourraient être des biomarqueurs significatif de l’état du vieillissement. Les chercheurs parlent ainsi d’un « profilage métabolique » lié à des mécanismes moléculaires clés, influant sur la santé à long terme et le vieillissement. Mais le développement d’un test sanguin, permettant de prédire la durée de vie est encore loin.

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante