> Pharmacie du Rouret > Nos news > Cancer : L’éligibilité à la thérapie ciblée par simple prise de sang

Cancer : L’éligibilité à la thérapie ciblée par simple prise de sang

Institut Curie et Molecular Oncology

vendredi 23 janvier 2015, par Pharmacie du Rouret.

Le recours au test sanguin moléculaire pour détecter les anomalies susceptibles de donner lieu à une thérapie personnalisée plutôt qu’à la biopsie pas toujours réalisable et parfois accompagnée d’effets secondaires, c’est la direction de cette analyse, menée à l’Institut Curie, des données de l’essai clinique Shiva. Des résultats concluants sur la fiabilité de la technique, peu invasive et moins douloureuse, qui ouvrent la voie à de nombreuses avancées, que ce soit en matière de pronostic, de diagnostic et donc de traitement ciblé.

Les enjeux des Cellules Tumorales Circulantes (CTC) ont déjà été soulignés par l’Institut Curie. Leur analyse et la recherche et l’identification d’anomalies pourrait permettre d’améliorer l’évaluation du pronostic des cancers et le diagnostic d’éventuelles rechutes mais aussi de cibler le traitement en fonction de leurs caractéristiques biologiques puis de l’évaluer à l’aide de nouveaux biomarqueurs. Ici, les chercheurs de Curie démontrent avec ce premier essai, l’efficacité tu test sanguin moléculaire mais aussi, sa supériorité, via l’avantage, en termes d’interprétation, de l’ADN circulant vs ADN tumoral.

A ce jour, la recherche des anomalies éligibles pour une thérapie ciblée s’effectue dans des biopsies de tumeurs, rappelle le Dr Christophe Le Tourneau, responsable des essais précoces à l’Institut Curie, « Or, la biopsie est un acte invasif pour le patient, parfois douloureux et pouvant nécessiter une hospitalisation ». Dans le cadre de l’essai SHIVA, qu’il dirige, mené auprès de 34 patients atteints de cancers différents, les anomalies moléculaires ont été recherchées à la fois dans les biopsies, mais aussi dans l’ADN tumoral circulant.

Les résultats s’avèrent concluants pour le test sanguin :

  • Chez 27 patients, 28 des 29 anomalies moléculaires détectées dans les biopsies le sont également dans l’ADN tumoral circulant.
  • Une anomalie non détectée dans les biopsies, l’est dans l’ADN tumoral circulant.
  • Chez les 7 autres patients, la recherche des anomalies non réalisable dans les biopsies, s’avère l’être dans l’ADN tumoral circulant.

C’est donc déjà la preuve de concept, obtenue certes chez un petit nombre de patients, de pouvoir opter pour une thérapie ciblée à partir d’un test sanguin. Une alternative prometteuse et fiable aux biopsies, et utilisable plus largement en routine.

Source :

Institut Curie Communiqué ADN tumoral circulant vs biopsies : avantage à l’ADN circulant et Le dossier pédagogique sur les cellules tumorales circulantes

Molecular Oncology 2014 Dec 26 doi : 10.1016/j.molonc.2014.12.003 Circulating tumor DNA as a non-invasive substitute to metastasis biopsy for tumor genotyping and personalized medicine in a prospective trial across all tumor types (Vignette et visuel@Institut Curie@Noak/Le Bar Floreal)

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante