> Votre information > Constituer votre trousse à pharmacie

Constituer votre trousse à pharmacie

vendredi 8 juillet 2016, par Rédaction santé réseau.

C’est parti pour des vacances bien méritées. En famille, seul, en France ou à l’étranger, une trousse à pharmacie bien pensée évite que les petits bobos ne se transforment en galère.

 Les basiques

  • Des antalgiques (paracétamol de préférence),
  • des anti-inflammatoires,
  • un antipyrétique (contre la fièvre)
  • un antiseptique, un antimycosique (contre les mycoses)
  • un antinauséeux contre le mal des transports,
  • des pansements,
  • des compresses stériles,
  • un désinfectant antiseptique de préférence sous forme de spray ou de doses unitaires, pour éviter toute contamination.
  • des pinces à échardes,
  • un thermomètre,
  • des petits ciseaux,
  • un aspirateur de venin et une pince à tiques pour les balades en forêt,
  • une crème pour calmer les démangeaisons,
  • une crème solaire
  • une crème apaisante en cas de coup de soleil,
  • une solution de rinçage oculaire en cas de projection de petits corps étrangers,
  • un collyre en cas de conjonctivite.

En voyage, le système digestif est mis à l’épreuve : emportez un produit qui facilite la digestion, un médicament léger contre la constipation mais aussi un antidiarrhéique en cas de « turista ».

Les allergiques prévoiront des antihistaminiques.

Éventuellement pensez à des préservatifs.
N’oubliez surtout pas :

  • Votre carnet de santé.
  • Vos traitements éventuels, avec les notices dans leur emballage d’origine pour éviter toute erreur, ainsi que vos ordonnances pour le renouvellement.
  • Pensez à votre contraceptif.

 La trousse de bébé

En plus de tout le reste, pensez aux :

  • sachets de réhydratation
  • et aux comprimés pour stériliser les biberons.

 La trousse du sportif

A la montagne, les grands marcheurs emporteront des pansements dits « hydrocolloïdes » spécialement conçus pour soigner les ampoules, et une couverture de survie.

Pour les courbatures prévoyez une pommade relaxante, de l’arnica en cas de coups et une bombe ou un gel de froid (pour limiter les douleurs des coups).

 La trousse du grand voyageur

Avant un voyage, consultez votre médecin   pour faire le point sur les vaccins obligatoires. La plupart doivent être effectués au minimum quinze jours avant le départ.

Dans les pays tropicaux, un traitement préventif contre le paludisme sera souvent nécessaire. Consultez votre pharmacien pour en savoir plus à ce sujet.

N’oubliez pas un spray répulsif pour vous prémunir contre les piqûres de moustiques. La nuit, les moustiquaires imprégnées d’insecticide restent la meilleure des protections mais de nombreux produits à pulvériser sur la peau répondent aux préconisation de l’OMS en la matière. Certains sont même d’origine naturelle. Votre pharmacien saura vous conseiller.

Quelques boîtes d’antibiotiques peuvent s’avérer utiles. Discutez en avec votre médecin  .

Selon votre destination, pensez à emporter de quoi désinfecter l’eau de boisson.

Enfin, un gel bactéricide sera très pratique si vous ne disposez pas d’eau pour vous laver les mains.

P.-S.

Source : SOLIMUT

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0