> Pharmacie du Rouret > Nos news > Journée Mondiale du DIABÈTE 2012 : 80% du fardeau liés à ses complications

Journée Mondiale du DIABÈTE 2012 : 80% du fardeau liés à ses complications

mardi 20 novembre 2012, par Pharmacie du Rouret.

50% des diabétiques décèdent d’une maladie cardiovasculaire, 15% d’une insuffisance rénale et 10% souffrent d’atteintes visuelles graves. Avec près de 350 millions de personnes atteintes dans le monde et une glycémie mal contrôlée chez 80% d’entre eux, 80% du fardeau de la maladie sont liés à ses complications évitables, des maladies cardiaques aux ulcères du pied diabétique qui entraîneront plus d’un million d’amputations par an. Cette Journée mondiale du 14 novembre 2012 est donc là pour rappeler toute l’importance de la surveillance de la maladie par le patient lui-même comme par le professionnel de santé, un suivi qui permet d’éviter de nombreuses complications.

Un récent rapport britannique du National Health Service faisait ainsi état d’une prise en charge insuffisante des patients diabétiques et souligne que 80% du fardeau financier lié à la maladie sont liés à la gestion et au traitement de complications évitables. Seule la moitié des patients diabétiques reçoivent tous les tests de surveillance nécessaires, glycémie, pression artérielle et cholestérol. L’auto-surveillance permet de réduire le risque de développer des complications : Ainsi, en France, moins de 20% des personnes atteintes de diabète vont contrôler et maintenir leur glycémie. Or, maintenir une glycémie aussi normale que possible permet non seulement de maîtriser les symptômes mais aussi de prévenir les complications associées.

Les complications sont nombreuses et peuvent être mortelles :
· -Atteinte cardio-vasculaire : macro angiopathie avec cardiopathies et accident vasculaire cérébral. 50% des diabétiques décèdent d’une maladie cardiovasculaire.
· -Atteinte ophtalmique avec pour complication majeure la cécité. Après 15 ans d’ancienneté de la maladie suite à des lésions des petits vaisseaux de la rétine, près de 2 % des patients deviennent aveugles et environ 10% souffrent d’atteintes visuelles graves.
· -Atteinte rénale : Le diabète est la première cause d’insuffisance rénale, 10 à 20 % des patients diabétiques vont mourir d’une insuffisance rénale. Le diabète est également la première cause de mise sous dialyse.
· -Atteinte neurologique : Les neuropathies périphériques et végétatives du diabétique, font suite aux lésions nerveuses. Elles touchent un patient sur 2 et augmentent la probabilité d’apparition d’ulcères du pied diabétique.

Suivi et mode de vie : Un mode de vie sain, avec une alimentation équilibrée, riche en fibres, fruits et légumes, et limitée en graisses, sel et sucre, la pratique d’une activité physique d’au moins 150 minutes par semaine, l’arrêt du tabac et une consommation d’alcool modérée, contribue à limiter les complications qui peuvent affecter les personnes atteintes de diabète de type 1 comme de type 2. Mais un suivi de santé particulier est également nécessaire, avec des examens réguliers avec les équipes spécialisées et une auto-surveillance quotidienne, pour faciliter le traitement du diabète mais aussi minimiser les risques de développer des complications graves du diabète, comme les maladies cardiaques et la rétinopathie.
L’auto-surveillance glycémique (ASG) apporte de nombreux bénéfices « patient » quel que soit le patient et son type de diabète, dans le dépistage d’un changement glycémique, transitoire ou durable, dans le dépistage des hypoglycémies et des hyperglycémies asymptomatiques. Pour le diabète de type 1, les recommandations concernant l’ASG chez le patient de type 1 préconisent une surveillance de 4 à 6 glycémies/jour. Dans le diabète de type 2, l’ASG est principalement une aide à l’adaptation du traitement des diabétiques sous insuline et sa prescription est fréquente mais pas systématique.
Sources : NHS Failings in diabetes care ’cost thousands of lives et World Diabetes Day

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante