> Pharmacie du Rouret > Nos news > L’OBÉSITÉ fait des bébés carencés en vitamine D

L’OBÉSITÉ fait des bébés carencés en vitamine D

samedi 23 mars 2013, par Pharmacie du Rouret.

Des niveaux de vitamine D dans le sang de cordon ombilical plus faibles si la mère souffre d’obésité, et, en comparaison, accrus de plus de 30% chez les bébés nés de mères plus minces, c’est ce que révèle cette étude de la Northwestern University. Ces conclusions, publiées dans l’édition de janvier du Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism rappellent que chez l’adulte, la carence en vitamine D est associée à un risque accru de maladies auto-immunes, d’inflammation et d’obésité.

Le Dr Jami L. Josefson, professeur adjoint de pédiatrie à l’Université Northwestern Feinberg School of Medicine a mené cette analyse qui fait partie d’un programme plus large de recherche sur l’adiposité néonatale comme indicateur possible de graisse corporelle plus tard dans la vie. L’étude a porté sur 61 femmes ayant accouché ayant, durant leur grossesse, un indice de masse corporelle (IMC  ) normal ou trop élevé. Les niveaux de vitamine D ont été mesurés à partir de prélèvements de sang chez les mères à 36 à 38 semaines de grossesse et de sang de cordon ombilical pour le bébé immédiatement après la naissance. La graisse corporelle, le poids et le volume des bébés ont également été mesurés. Les chercheurs constatent que,
· les bébés nés avec des niveaux plus élevés de vitamine D présentent plus de graisse corporelle. Un résultat contraire à celui d’autres études chez l’Enfant et l’adulte qui marquent une relation inverse entre les niveaux de vitamine D et la graisse corporelle, plus élevé étant le niveau de vitamine D, moins importante étant la graisse corporelle.
· que si les mères obèses et minces avaient des niveaux très semblables de vitamine D à la fin de leur grossesse –car la quasi-totalité ont pris des vitamines prénatales-, les femmes obèses ont transféré moins de vitamine D à leur bébé que les femmes plus minces. Ainsi, les niveaux de vitamine D (de 25-OH D) dans le sang de cordon est plus élevé chez les nouveau-nés de mères ayant un poids normal vs nouveau-nés de mères obèses (27,45 vs 20,81 ng / ml).
· L’écart des niveaux de vitamine D (de 25-OH D) dans le sang du cordon s’explique par 4 facteurs : le niveau de vitamine D chez la mère, l’obésité maternelle, l’âge maternel et l’adiposité néonatale.
L’auteur principal de l’étude explique qu’il est possible que la vitamine D puisse être séquestrée- la vitamine D est liposoluble- dans l’excès de graisse en cas d’obésité de la mère et donc pour cette raison, qu’elle soit moins transférable à l’enfant.
Une carence en vitamine D, quel risque pour le bébé ? L’obésité maternelle et la carence en vitamine D durant la grossesse sont fréquentes et sont associées à des résultats défavorables de la grossesse. Des études récentes ont établi un lien entre un faible taux de vitamine D chez les adultes et l’augmentation du risque de maladies auto-immunes, d’inflammation et d’obésité. D’autres recherches doivent donc être menées sur le rôle de la vitamine D sur la santé des bébés et sur les relations entre l’obésité maternelle, la vitamine D et l’état de graisse corporelle durant la période néonatale, à l’enfance et à l’âge adulte.
Source : Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism doi:10.1210/jc.2012-2882 Maternal Obesity and Vitamin D Sufficiency Are Associated with Cord Blood Vitamin D Insufficiency

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante