> Pharmacie du Rouret > Nos news > Le Tabagisme accroît de 50% le risque de cataracte

Le Tabagisme accroît de 50% le risque de cataracte

samedi 20 octobre 2012, par Pharmacie du Rouret.

Le tabagisme, facteur de risque bien connu pour un grand nombre de maladies, l’est aussi pour la cataracte liée à l’âge, la principale cause de cécité et de déficience visuelle dans le monde, selon cette méta-analyse chinoise publiée dans la revue Investigative Ophthalmology & Visual Science. Bien que la cataracte puisse être opérée, de nombreuses personnes restent aveugles en raison de l’insuffisance de certains services chirurgicaux ou des frais de chirurgie élevés, rappelle l’auteur de l’étude, le Pr Juan Ye, de l’Institut d’Ophtalmologie de l’Université de Zhejiang (Chine). L’identification des facteurs de risque évitables de la cataracte peut non seulement contribuer à prévenir mais aussi à réduire le fardeau financier entraîné par la maladie.

Cette analyse de 12 études de cohortes et de 8 études cas-témoins d’Afrique, d’Asie, d’Australie, d’Europe et d’Amérique du Nord, a comparé la prévalence de la cataracte liée à l’âge chez les fumeurs ou ex-fumeurs vs ceux qui n’ont jamais fumé. Des analyses de sous-groupes ont été effectuées en fonction du statut fumeur ou ex-fumeur et de 3 sous-types de cataracte liée à l’âge.
Les résultats montrent qu’avoir fumé est associé à un risque accru de cataracte liée à l’âge,
· avec un risque plus élevé d’incidence chez les fumeurs actuels (OR : 1,41, IC : 95% de 1,23 à 1,62) et, pour les études cas-témoins (OR : 1,57, IC : 95% 1.20 à 2.7).
· Dans l’analyse de sous-groupe, les fumeurs actuels et ex-fumeurs montrent une association positive avec 2 sous-types, la cataracte nucléaire (opacification située dans le noyau du cristallin), le sous-type le plus fréquent, et la cataracte sous-scapulaire (opacification à l’arrière du cristallin).
· Pour le risque de cataracte nucléaire (OR : 1,66, IC : 95% de 1,46 à 1,89) et dans les études cas-témoins (OR : 1,86, IC : 95% de 1,47 à 2.36)
· Pour le risque de cataracte sous-capsulaire (OR : 1,43, IC : 95% de 0,99 à 2,07) et dans les études cas-témoins (OR : 1,60, IC : 95% de 0,97 à 2.65).
· L’analyse n’a révélé aucune association entre le tabagisme et la cataracte corticale, dans laquelle le trouble affecte le cortex du cristallin. Les mécanismes sous-jacents restent à clarifier.
Des études épidémiologiques sont nécessaires, conclut le Pr Ye. Si l’association entre tabagisme et risque de cataracte diffère selon les sous-types, cela indique aussi des processus physiopathologiques différents selon les types de cataracte.
Source : Investigative Ophthalmology & Visual Science 53:3885-3895 doi:10.1167/iovs.12-9820 Smoking and Risk of Age-Related Cataract : A Meta-Analysis et ARVO Smoking may lead to cataracts in aging population (Visuel NEI “cortical cataract in a person with Type 1 (juvenile) diabetes”).

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante