> Pharmacie du Rouret > Nos news > Le médecin traitant

Le médecin traitant

samedi 25 mai 2013, par Pharmacie du Rouret.

Généraliste ou spécialiste, exerçant en ville ou à l’hôpital, le médecin   traitant joue un rôle central dans l’orientation et le suivi du patient tout au long de son parcours de soins.Au sommaire du dossier


•Le dispositif du médecin   traitant
Quels sont les engagements du médecin   traitant vis-à-vis de son patient ?
Le médecin   traitant assure les soins habituels et de prévention dont a besoin son patient. Il met en place un suivi médical personnalisé, et dirige son patient vers un médecin   spécialiste en cas de nécessité, soit pour une consultation ponctuelle, soit pour des soins récurrents. Il tient à jour le dossier médical du patient, coordonne le parcours de soins de son patient et centralise les avis des autres soignants.
En pratique, il s’agit ni plus ni moins de formaliser la pratique courante de suivi médical des patients.

La fonction de médecin   traitant comporte-t-elle de nouvelles obligations ?
Aucune obligation nouvelle n’est imposée au médecin   traitant. Il doit simplement, comme il le fait déjà, continuer à tenir à jour le dossier médical du patient, assurer la prise en charge des soins du patient ainsi que la prévention. Il doit adresser le patient au médecin   spécialiste lorsque son état le justifie. Cette démarche doit être accompagnée d’une lettre décrivant l’état de santé du patient.
À noter que, pour le suivi des patients en affection de longue durée (ALD), le médecin   traitant pourra percevoir une rémunération de 40 euros par an et par patient en ALD.

Quand le médecin   traitant va-t-il percevoir la rémunération annuelle de 40 euros liée au travail de coordination pour ses patients en ALD ?
Le versement de la rémunération de 40 euros est effectué à la date anniversaire de l’entrée du patient en ALD. Les versements sont regroupés en début de chaque trimestre (excepté durant le mois de démarrage, compte tenu de la mise en place technique du dispositif).
Par exemple, pour un patient dont la date anniversaire d’entrée en ALD se situe entre le 1er juillet et le 30 septembre 2010, la rémunération est versée en totalité à compter du 1er juillet. C’est la caisse d’Assurance Maladie dont dépend le cabinet médical qui assure ce versement.

Comment se matérialise l’orientation du patient vers le médecin   correspondant ?
Elle se traduit tout d’abord par le courrier habituel du médecin   traitant décrivant l’état de santé du patient au médecin   correspondant.
Ensuite, lors de la consultation, le médecin   correspondant indique sur la feuille de soins que le patient lui est adressé par son médecin   traitant. S’il remplit une feuille de soins papier, il précise le nom et le prénom du médecin   traitant ; en cas de feuille de soins électronique (FSE), il saisit le code « MTO ».

Lorsqu’on est médecin   traitant d’un patient, on s’engage pour combien de temps ?
Il n’y a pas de durée fixée et imposée.
Si vous êtes le médecin   traitant d’un patient, vous l’êtes sans condition de durée, sachant que la liberté de choix vous donne la possibilité de ne plus être médecin   traitant et qu’elle permet également au patient de changer de médecin   traitant.

A-t-on le droit de refuser d’être médecin   traitant ?
Oui, vous avez le droit de refuser d’être médecin   traitant.
De la même façon que le patient a le libre choix de son médecin   traitant, le médecin   est libre d’accepter ou de refuser d’être le médecin   traitant d’un patient.

Vous acceptez d’être le médecin   traitant d’un patient. Pourrez-vous changer d’avis par la suite et ne plus être son médecin   traitant ?
Oui, vous êtes libre de changer d’avis.
Parlez-en avec votre patient et expliquez-lui vos raisons. Votre patient devra choisir un autre médecin   traitant et faire une nouvelle déclaration de choix du médecin   traitant auprès de sa caisse d’Assurance Maladie.

Le principe du médecin   traitant a pour conséquence « d’affilier » la patientèle à un médecin   donné. Quelle place est laissée aux nouveaux installés ?
Le patient reste libre de changer de médecin   à tout moment. La possibilité demeure donc pour les nouveaux installés de se constituer une patientèle. Il suffit pour cela de signer avec les patients une nouvelle déclaration de choix du médecin   traitant.

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante