> Votre information > Le sirop d’érable pourrait rendre les bactéries plus sensibles aux (...)

Le sirop d’érable pourrait rendre les bactéries plus sensibles aux antibiotiques

vendredi 24 avril 2015, par Rédaction santé réseau.

Selon des chercheurs canadiens, le sirop d’érable pourrait avoir le potentiel de rendre les bactéries plus sensibles aux antibiotiques, ce qui permettrait d’utiliser moins de médicaments.

C’est la conclusion d’une étude publiée dans la revue « Applied and Environmental Microbiology ». L’extrait de sirop a également contribué à détruire les biofilms.

À partir de sirop d’érable courant, les chercheurs de l’Université McGill à Montréal ont produit un extrait qui comprenait principalement des composés phénoliques. Ils ont ensuite testé l’extrait sur certaines bactéries à l’origine d’infections du côlon ou des voies urinaires (E. Coli et Proteus mirabilis).

Utilisé seul, l’extrait avait un léger effet contre les bactéries. En association avec des antibiotiques toutefois, le sirop était très efficace. Il agissait en synergie avec les antibiotiques en détruisant les biofilms résistants, que l’on observe fréquemment dans les infections des voies urinaires liées à la présence d’un cathéter.

« Nous devrons effectuer des tests in vivo et pour finir des essais cliniques avant de pouvoir dire quel serait l’effet chez l’homme », a déclaré l’auteure de l’étude, Nathalie Tufenkji. Mais d’ores et déjà, les résultats laissent penser à une approche qui pourrait être simple et rentable pour limiter l’utilisation des antibiotiques. Par exemple, l’extrait de sirop pourrait être incorporé dans les capsules d’antibiotiques, affirme-t-elle.

P.-S.

Source : UNIVADIS

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0