> Pharmacie du Rouret > Nos news > MÉNOPAUSE et TABAGISME : Comment quitter la cigarette en beauté (...)

MÉNOPAUSE et TABAGISME : Comment quitter la cigarette en beauté ?

Menopause

lundi 13 août 2018, par Pharmacie du Rouret.

Les femmes fumeuses « post-ménopause » ont bien un moyen d’arrêter la cigarette en beauté, c’est-à-dire sans prendre du poids.

Les femmes fumeuses « post-ménopause » ont bien un moyen d’arrêter la cigarette en beauté, c’est-à-dire sans prendre du poids. Alors que le risque de prise de poids, tabagisme ou pas, est particulièrement « sensible » dans la période péri-ménopausique, cette analyse des données de la fameuse cohorte Women’s Health Initiative (WHI) confirme l’efficacité de l’activité physique pour minimiser le gain de poids chez ce groupe de femmes, après l’arrêt du tabac. Certes, ce facteur favorable à l’arrêt du tabac comme au maintien du poids n’est pas véritablement une surprise mais la preuve scientifique est toujours bonne à rappeler.

Les fumeurs se donnent toutes les raisons de ne pas arrêter et la prise de poids vient en premier. Cette étude qui a suivi les fumeuses de la Women’s Health Initiative confirme que même une augmentation modeste de l’activité physique permet de minimiser voire supprimer la prise de poids chez les femmes ménopausées qui cessent de fumer.

C’est la première étude à évaluer la nature et la force de la relation entre l’activité physique et le gain de poids après l’arrêt du tabac chez les femmes ménopausées. Et c’est le suivi de plus de 4.700 fumeuses sur 3 ans qui montre que les participantes qui ont intensifié leur pratique de l’activité physique (>15 MET par semaine), qui accusent le gain de poids le plus faible, c’est-à-dire (tout de même) 2,5 kilos. Parmi ces participantes actives, ce sont les femmes souffrant d’obésité qui bénéficient le plus de cette pratique plus soutenue de l’activité physique (vs les participantes de poids normal). Précisément,

les ex-fumeuses ont gagné en moyenne 3 kilos par rapport aux femmes qui ont continué à fumer ;
les ex-fumeuses à l’activité physique réduite au départ, qui se sont engagées dans un programme d’exercice physique soutenu et, simultanément ont adhéré à un régime alimentaire adapté, n’ont connu aucune prise de poids par rapport aux femmes ménopausées qui ont continué à fumer.
« Rester active après avoir arrêté de fumer permet de réduire considérablement le gain de poids indépendamment de l’activité physique pratiquée avant l’arrêt », explique le Dr JoAnn Pinkerton, directeur exécutif de la North American Menopause Society. Si les meilleurs résultats pour limiter la prise de poids après avoir arrêté de fumer sont rencontrés chez les femmes qui pratiquent 150 minutes d’activité modérée par semaine, une activité moins intense, comme marcher 90 minutes par semaine entraîne déjà une réduction du risque de prise de poids. Une sous-analyse suggère enfin que certains changements alimentaires peuvent contribuer à limiter le gain de poids.

Bref le message est clair pour les femmes fumeuses ménopausées : il est temps d’arrêter de fumer, de pratiquer plus d’exercice et de faire attention à son alimentation.

P.-S.

Source : Menopause July 2018 (In Press) Physical activity and weight gain after smoking cessation in postmenopausal women via Eurekalert (AAAS) et NAMS 11-Jul-2018 Postmenopausal smokers now have one less excuse not to quit

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante