> Pharmacie du Rouret > Nos news > Mal de gorge chez l’Enfant : L’ablation des amygdales en question (...)

Mal de gorge chez l’Enfant : L’ablation des amygdales en question ?

samedi 3 novembre 2012, par Pharmacie du Rouret.

C’est la question que se sont posée ces chercheurs de l’Imperial College et de l’hôpital St George de Londres, face à la forte hausse des infections de la gorge chez l’enfant. Si l’amygdalectomie ou ablation chirurgicale des amygdales était une intervention autrefois bien plus courante, ses indications ont depuis été limitées en raison de ses modestes résultats et de ses complications trop fréquentes. Cette étude publiée dans les Archives of Disease in Childhood confirme néanmoins les recommandations actuelles de limitation des amygdalectomies et illustre, au Royaume-Uni comme dans de nombreux pays européens, un recours de plus en plus systématique à l’hôpital.

Car le nombre d’hospitalisations d’enfants, au Royaume-Uni, pour infections de la gorge, aurait augmenté de 76% au cours des 10 dernières années. Dans le même temps, la chirurgie pour l’amygdalite n’est recommandée que si l’enfant a eu au moins 5 épisodes de mal de gorge liés à une inflammation de l’amygdale sur la dernière année et si ces épisodes sont véritablement invalidants au point de perturber les activités normales dont la présence scolaire. Les auteurs ont analysé les données hospitalières pour l’Angleterre de 1999 à 2010 et ont identifié 193.973 hospitalisations pour infections de la gorge aigus ou abcès autour des amygdales chez les enfants âgés de 17 ans ou moins. Ils constatent que :
· Les admissions pour infection aigüe de la gorge chez les enfants ont augmenté de 188,4/ 100.000 en en 2010 vs 2009, soit une augmentation de 76%.
· La durée moyenne de l’admission a été réduite d’un jour, et à moins d’une journée au cours de cette période.
· Le taux d’admission pour les abcès des amygdales n’a pas augmenté durant cette période à 9,6 pour 100.000 en 1999/2000 et à 8,7 pour 100.000 en 2009/10, ce qui suggère que les taux de complications de l’amygdalite n’ont pas augmenté,
· Les taux d’amygdalectomie ont baissé de 367/100.000 enfants en 1999-2000 à 293/100.000 en 2009-10,
· la réduction de l’amygdalectomie ne semble pas être liée à la gravité accrue des infections de la gorge.
Les chercheurs suggèrent que les taux d’amygdalectomie à la baisse ne sont pas responsables de l’augmentation des admissions pour infections de la gorge. L’augmentation des admissions pour ces infections semblent plutôt liées aux changements intervenus dans l’organisation et l’accès aux services de santé, tels que l’utilisation croissante des admissions en urgence, de court séjour. Si les auteurs confirment les recommandations de pratique actuelle de limitation des amygdalectomies, leur étude illustre, au Royaume-Uni du moins, et même pour des infections bénignes, le recours de plus en plus systématique à l’hôpital.
Source : Archives of Disease in Childhood doi:10.1136/archdischild-2012-301755 online October 18 2012 Significantly increasing hospital admissions for acute throat infections among children in England : is this related to tonsillectomy rates ? (Visuel © JPC-PROD - Fotolia.com)

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante