> Pharmacie du Rouret > Nos news > Maladie de Lyme : La nouvelle pandémie insidieuse

Maladie de Lyme : La nouvelle pandémie insidieuse

jeudi 2 août 2012, par Pharmacie du Rouret.

15.000 nouveaux cas par an en France, soit 700.000 personnes atteintes, une incidence en augmentation de 10% en Europe, la maladie de Lyme ou Borréliose de Lyme reste pourtant méconnue par les autorités sanitaires françaises, mal et difficilement diagnostiquée et sans protocole particulier de traitement. L’Association Lyme Sans Frontières appelle aujourd’hui par une pétition, déjà signée par plus de 10.000 patients et professionnels de santé à reconnaître la maladie et à la diagnostiquer et la traiter avant qu’elle ne se transforme en infection prolongée.

Borrelia burgdorferi, la bactérie transmise par les tiques cause la maladie de Lyme, dont les symptômes incluent la fatigue, la douleur, la perte de mémoire ou de concentration et, chez certains patients qui peuvent dégénérer en arthrite inflammatoire, douleurs articulaires, musculaires, lupus… En France, l’incidence, très variable selon les régions, est estimée entre 12.000 et 15.000 nouveaux cas par an. L’Est et le Centre sont les régions les plus touchées, avec une incidence pouvant atteindre plus de 200 cas/100 000 habitants. La difficulté du dépistage réside dans le fait que ces troubles dysfonctionnels multiples peuvent être diagnostiqués bien après le traitement, un diagnostic difficile alors que le malade ne présente plus la bactérie responsable. Les chercheurs, ont expliqué dans une étude publiée dans Nature, pourquoi, chez certains patients ce syndrome est insaisissable et l’on appelé le syndrome post-Lyme.

La maladie se traite pourtant-mais encore faut-il la diagnostiquer-, par antibiotiques, cyclines ou béta-lactamines. Mais en l’absence de traitement, elle évolue vers ses symptômes les plus graves.

Le Professeur Luc Montagnier alerte et parle même aujourd’hui de pandémie, comparable à celle du sida. Les absences ou les erreurs de diagnostics, les retards, erreurs ou absences de traitement, ont motivé l’action de l’Association Lyme Sans Frontières dont le lancement de sa pétition qui souhaite faire reconnaître la maladie et appelle à réagir les autorités de santé.

Source : Association Lyme Sans Frontières, BEH, hors-série, 6-8, 14 septembre 2010, Conférence de consensus

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante