> Votre information > Comment éviter le ronflement

Comment éviter le ronflement

samedi 14 septembre 2013, par Rédaction santé réseau.

Le ronflement touche un adulte sur trois. Et même près d’un sur deux après 60 ans. En plus des risques sur la santé, le ronflement est avant tout une gêne pour les millions de personnes touchées par ce problème.

Le ronflement est le son produit pendant le sommeil par la vibration des voies respiratoires. Il prête souvent à sourire mais lorsqu’il est trop important, il peut avoir des effets négatifs sur la santé (de la dégradation de la qualité du sommeil à l’apnée du sommeil et ses conséquences), sans parler des répercutions sur la vie de couple.

Avant d’en arriver à la solution chirurgicale pas toujours efficace d’ailleurs, ces quelques conseils vont peut être pouvoir vous aider. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez contacter l’association SOS ronflemen dont le logo illustre l’article qui existe bel et bien et dont le site donne des précisions intéressantes sur le sujet.

  • L’un des meilleurs moyens pour arrêter de ronfler est de perdre du poids.
    Cela peut vous surprendre, mais la perte de poids réduit et finit même parfois par supprimer les ronflements.
  • Une autre façon d’arrêter de ronfler est de diminuer, ou mieux d’arrêter, de fumer. Le tabagisme provoque une augmentation de la congestion nasale et des muqueuses de la gorge.
  • L’alcool provoque la relaxation des tissus mous et les muscles de la gorge, ce qui conduit à ronfler. La réduction de la consommation d’alcool peut réduire, voire arrêter, le ronflement.
  • La posture idéale pendant le sommeil serait sur le côté. Cela permettrait de réduire l’intensité du son créé alors que le ronflement.
  • L’huile d’olive est connue pour réduire le ronflement. Prenez 2 à 3 gorgées d’huile avant d’aller au lit. Cela permettrait de réduire le bruit et aussi arrêter de ronfler après un certain temps. cela dit une autre huile peut avoir cet effet qui est surtout mécanique.
  • Suivre une routine de sommeil régulier. Dormir à heures fixes et se lever à la même heure. Cela peut réduire le ronflement.
  • Dans l’eau bouillante, mettez un bouquet de sauge et laisser infuser. Laissez-le refroidir. Avant d’aller au lit, filtrez ce mélange et gargarisez-vous avec. Cela s’avère efficace pour réduire le ronflement. Si vous êtes enceinte, éviter de l’avaler.
  • Évitez les repas lourds ou les aliments trop épicés ou gras au dîner. Ils ont tendance à aggraver le problème du ronflement.
  • Élevez votre tête : surélevez la tête de votre lit de dix centimètres, cela peut rendre la respiration plus facile et encourager votre langue et votre mâchoire à avancer. Dormez sans oreiller (ou avec un oreiller spécialement conçu) pour s’assurer que les muscles du cou ne sont pas écrasés.
  • Dégager vos voies nasales : Avoir le nez bouché rend l’inhalation difficile et crée un vide dans la gorge, ce qui à son tour conduit à ronfler.
    Des décongestionnants nasaux sans effets rebond (huiles essentielles, eau de mer hypertonique) ou des bandes nasales peuvent vous aider à respirer plus facilement pendant le sommeil.

Notez qu’il existe depuis peu en pharmacie un dispositif médical buccal de fabrication française facilitant le passage de l’air dans le pharynx, Oniris.

Enfin, pour lire un article très sympa sur le sujet, lisez « Torpeur et ronflements » sur un blog un peu décalé écrit par 4 journalistes. A lire absolument ! Il ne vous guérira pas du ronflement mais vous en fera sourire, pour un temps.

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0