> Pharmacie du Rouret > Nos news > OBÉSITÉ : Du piment en guise de médicament ?

OBÉSITÉ : Du piment en guise de médicament ?

SSIB

lundi 13 août 2018, par Pharmacie du Rouret.

Ce n’est pas la première étude à suggérer que capsaïcine du piment inverse la résistance à l’insuline, améliore la glycémie et favorise la perte de poids. Ce n’est pas la première étude à suggérer que capsaïcine du piment inverse la résistance à l’insuline, améliore la glycémie et favorise la perte de poids. Cette recherche va néanmoins plus loin et jusqu’au développement d’un candidat médicament basé sur la capsaïcine. L’équipe de l’Université du Wyoming montre en effet, chez la souris, que la « Métabocine » a permis une perte de poids à long terme et amélioré la santé métabolique en dépit d’un régime riche en graisses. Ces résultats ont été présentés au 26th Congrès annuel de la Society for the Study of Ingestive Behavior.

La Métabocine est conçue pour libérer lentement la capsaïcine tout au long de la journée afin que le composé puisse exercer son effet anti-obésité sans induire d’inflammation ou d’effets indésirables.

L’auteur principal, le Dr Baskaran Thyagarajan, et son équipe ont développé la Métabocine, administrable par voie orale, de manière à cibler les récepteurs appelés TRPV1 qui se retrouvent en nombre élevé dans les cellules adipeuses. En stimulant les récepteurs TRPV1, les cellules graisseuses blanches commencent à brûler de l’énergie au lieu de la stocker, ce qui doit entraîner une perte de poids. Chez des souris nourries avec un régime très riche en graisses, les chercheurs observent bien des améliorations marquées du taux de sucre et de cholestérol sanguin, de la réponse à l’insuline et une réduction appréciable des symptômes de stéatose hépatique. Cependant, les chercheurs devaient également valider l’efficacité de ce mécanisme à long terme et l’innocuité, également à long terme, de ce candidat. Les souris soumises au traitement durant 8 mois présentent bien la perte de poids attendue et sans effets indésirables sévères.

C’est une première preuve du concept de la Métabocine en tant que traitement anti-obésité puissant. Alors, ces données pourront peut-être donner à certains l’idée de consommer plus d’aliments épicés pour perdre du poids ? Cela ne fonctionnerait pas… Car la plupart de la capsaïcine présente dans les aliments épicés n’est pas bien absorbée dans le corps. Dans le candidat Métabocine, la forme de la capsaïcine a dû être adaptée pour permettre une absorption adéquate et une libération prolongée.

La pratique de l’exercice et l’adhésion à un régime alimentaire sain et équilibré sont bien sûr les premières recommandations pour maintenir un poids de santé. Cependant, face à l’épidémie d’obésité, la piste des médicaments de perte de poids ne doit pas être négligée, même si dans la plupart des cas ces traitements impactent environ 5% du poids corporel.

Les recherches sur cette nouvelle option naturelle et prometteuse pour contrer l’obésité et ses impacts métaboliques, vont donc se poursuivre.

P.-S.

Source : SSIB 17 July, 2018 Pharmacological and Safety Analyses of Subchronic Oral MetabocinTM Feeding in Mice

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante