> Pharmacie du Rouret > Nos news > Rythme circadien : La lumière des tablettes perturbe l’hormone du (...)

Rythme circadien : La lumière des tablettes perturbe l’hormone du sommeil

jeudi 6 septembre 2012, par Pharmacie du Rouret.

Cette étude du Rensselaer Polytechnic Institute (New York) suggère que la lumière bleue des tablettes mobiles, affecte la mélatonine ou « hormone du sommeil », et donc notre cycle circadien ou horloge biologique. Une exposition de 2 heures à ces dispositifs électroniques auto-éclairés suffirait à entraîner une réduction de plus de 20% des niveaux de mélatonine, donc un retard et des troubles du sommeil, en particulier chez les adolescents. Des conclusions publiées dans la revue Applied Ergonomics qui vont jusqu’à suggérer le développement de dispositifs électroniques « circadian-friendly ».

La mélatonine est une hormone produite par la glande pinéale la nuit et dans des conditions d’obscurité qui signale la nuit à notre organisme. Une exposition à la lumière la nuit peut donc ralentir ou même stopper la production nocturne de mélatonine, perturber ainsi le rythme circadien, entraîner des troubles du sommeil, accroître le risque de diabète et d’obésité, ou de maladies plus graves comme le cancer du sein, en cas de perturbations sur plusieurs années consécutives.

Baisse des niveaux de mélatonine : L’équipe de recherche, dirigée par Mariana Figueiro, professeur associé au Rensselaer a testé les effets de ces tablettes sur la suppression de la mélatonine. Afin de simuler une utilisation typique, 13 personnes ont été invitées à les utiliser pour lire, jouer à des jeux ou regarder des films. Son étude montre qu’une exposition de 2 heures peut réduire de 22% les niveaux de mélatonine et affecter le sommeil. En fait, 60 minutes d’exposition à cette lumière bleue des tablettes a un effet sur la mélatonine similaire à 2 heures d’éclairage « standard », précisent les chercheurs qui appellent donc les fabricants à tenir compte, à l’avenir de ce ratio. En effet, pour produire de la lumière blanche, ces appareils électroniques doivent émettre une lumière à courte longueur d’onde, responsable de cette suppression de mélatonine dans la soirée, un effet inquiétant chez les jeunes adultes et les adolescents qui ont déjà tendance à réduire leur durée de sommeil.

2 heures d’exposition, 22% de mélatonine en moins : Dans l’étude, les participants ont été divisés en trois groupes, un premier équipé d’une paire de lunettes à verres bleus, comme la lumière des diodes électroluminescentes (DEL), donc placé dans des conditions d’exposition à la lumière bleue connue pour être un puissant suppresseur de mélatonine, un deuxième groupe équipé de verres teintés orange capables de filtrer ce rayonnement de courte longueur d’onde suppresseur de mélatonine, un troisième groupe sans lunettes. L’équipe de recherche a pu ainsi établir que la durée d’exposition et la distance entre l’œil et l’affichage, qui détermine la quantité de lumière atteignant le fond de l’œil, affecte bien les niveaux de mélatonine. Si après une exposition d’une heure à la tablette, le niveau de mélatonine n’est pas affecté, au bout de 2 heures, les auteurs constatent une réduction significative. Les auteurs précisent que le type de tâche détermine également la quantité de lumière reçue par la cornée et donc l’impact sur les niveaux de mélatonine.

Concevoir du matériel électronique plus “circadian-friendly » capable d’augmenter ou de diminuer la stimulation du rythme circadien en fonction de l’heure du jour et en particulier la réduire le soir pour passer une bonne nuit et l’augmenter le matin pour accroître la vigilance. Il serait même possible de concevoir sur mesure des tablettes qui minimisent les troubles du sommeil chez les personnes âgées. Utiliser de manière intelligente la luminothérapie par tablettes.

Sources : Applied Ergonomics online 31 July 2012 Light level and duration of exposure determine the impact of self-luminous tablets on melatonin suppression et Rensselaer Institute Light From Self-Luminous Tablet Computers Can Affect Evening Melatonin, Delaying Sleep

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante