> Pharmacie du Rouret > Nos news > TABAGISME et INFLAMMATION : Lorsque la nicotine fait exploser les (...)

TABAGISME et INFLAMMATION : Lorsque la nicotine fait exploser les neutrophiles

Journal of Leukocyte Biology

samedi 5 novembre 2016, par Pharmacie du Rouret.

Jusqu’à cette étude suédoise, le processus par lequel le tabagisme induit l’inflammation n’était pas bien compris. En décryptant ce chaînon manquant entre tabagisme et inflammation, cette étude, présentée dans le Journal of Leukocyte Biology, ouvre une toute nouvelle voie thérapeutique pour traiter les maladies liées au tabac, responsables chaque année de plusieurs millions de décès dans le monde.

Le processus semble simple, expliqué par ces chercheurs du Umeå Centre for Microbial Research (Suède) : la nicotine active des cellules immunitaires, les neutrophiles, un type de globules blancs, qui explosent et libèrent des filets antimicrobiens composés de fibres d’ADN, des enzymes bactéricides et des molécules pro-inflammatoires. Ces filets ou NETs déclenchent ainsi l’inflammation.

« Au départ » les NETs constituent une seconde ligne de défense cellulaire : les cellules expulsent vers l’extérieur leur ADN, sous forme de filets collants, ce sont les « pièges extracellulaires de neutrophiles pour neutrophil extracellular traps ou NETs ». Chargés d’enzymes antimicrobiens et de molécules pro-inflammatoires, les filets d’ADN capturent alors les bactéries à l’extérieur de la cellule et les tuent. Mais ces NETS peuvent aussi se retourner contre l’hôte, endommager les vaisseaux sanguins et entraîner diverses lésions tissulaires et déclencher une inflammation excessive.

Nicotine, NETs et inflammation : Les auteurs rappellent -aux fumeurs- que la nicotine est un agent toxique majeur, déjà associé à des maladies inflammatoires aiguë. Leur étude a cherché à mieux comprendre le rôle de la nicotine, lors du déclenchement de la formation des NETs. Pour mieux comprendre ce processus, les chercheurs ont exposé in vitro, des neutrophiles de souris et humains à la nicotine et ont évalué les niveaux de molécules inflammatoires alors libérées. Ils constatent que la nicotine induit des neutrophiles qui libèrent des NETS de manière dose-dépendante. La formation des NETs induite par la nicotine est médiée par les récepteurs nicotiniques de l’acétylcholine.

Un lien direct entre nicotine et inflammation qui a des implications importantes, y compris dans l’évaluation des risques associés aux alternatives aux produits du tabac, comme les cigarettes électroniques, avec nicotine par exemple qui peuvent donc, théoriquement déclencher le même type d’inflammation.

Source : Journal of Leukocyte Biology November 2016 doi : 10.1189/jlb.3AB0815-379RR Nicotine induces neutrophil extracellular traps

Voir en ligne : https://www.santelog.com/news/addic...

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante