> Pharmacie du Rouret > Nos news > Viande contaminée : La tuberculose bovine panique le Royaume-Uni

Viande contaminée : La tuberculose bovine panique le Royaume-Uni

mercredi 3 juillet 2013, par Pharmacie du Rouret.

Le risque de contracter la tuberculose en consommant de la viande de bœuf infectée ou du lait non pasteurisé est minime, cependant ce sont des dizaines de milliers de bovins malades, abattus après un contrôle positif à la tuberculose bovine (bTB), qui seraient actuellement vendus au Royaume-Uni, se retrouvant dans la chaine alimentaire humaine. Le débat entre la presse et les autorités britanniques qui tentent de rassurer l’opinion publique, fait rage, présageant d’une nouvelle affaire de « viande contaminée ».


Le Sunday Times a créé l’inquiétude en mettant en avant ce risque de contracter la tuberculose bovine par la consommation de viande. Le Department for Environment, Food & Rural Affairs (DEFRA) répond, au 30 juin, que « c’est irresponsable et alarmisme », qu’il n’y aurait pas de cas connus où quelqu’un ait contracté la tuberculose en consommant de la viande. Toutes les viandes provenant d’animaux abattus en raison de la tuberculose bovine sont censées être soumises à des contrôles rigoureux de sécurité alimentaire avant que la viande puisse être acceptée comme propre à la consommation. En conséquence, le risque est extrêmement faible, indépendamment de savoir si ou comment la viande est cuite, conclut l’autorité britannique, le DEFRA.
Cependant l’enquête du Sunday Times indique qu’au Royaume-Uni, la viande est vendue aux traiteurs et transformateurs de produits alimentaires…
La bactérie bTB peut infecter les humains : La tuberculose bovine (bTB) est causée par une bactérie Mycobacterium bovis, proche de la bactérie qui cause la tuberculose chez l’Homme (Mycobacterium tuberculosis). Comme la tuberculose humaine, bTB affecte principalement les voies respiratoires et les poumons. La maladie se transmet dans les troupeaux par inhalation de gouttelettes infectées mais peut affecter différent mammifères sauvages et domestiques, autres que les bovins, comme les porcs, les cerfs, et des blaireaux. Les bactéries bTB peuvent également infecter les humains et les cas signalés relèvent principalement de la consommation de lait non pasteurisé ou de produits laitiers. La transmission à l’homme est également possible par contact étroit avec des animaux infectés mais ce mode de contamination est très rare, précise le National Health Service (NHS) britannique. Enfin l’infection humaine est également possible par contact direct avec une plaie, comme ce qui peut se produire lors de l’abattage, par exemple.
Quelques cas d’infection humaine ont été documentés : Ainsi, l’Agence britannique Health Protection Agency (HPA) suggère qu’en 17 ans, de 1994 à 2011, tout de même 570 cas humains d’infection à Mycobacterium bovis ont été signalés, en particulier chez des personnes âgées de 45 ans ou plus, et avant la pasteurisation généralisée du lait. Ces cas d’infection humaine sont plus fréquents dans les pays en développement, notamment dans les zones où la tuberculose n’est pas contrôlée et où les éleveurs vivent en contact rapproché avec leur bétail. Une étude de 2006 estime qu’il y aurait 7.000 cas environ de bTB chaque année en Amérique latine.
Aux Etats-Unis, les Centers for Disease Control (CDC) attribuent environ 2% du nombre total de cas de tuberculose causés par M. bovis.
Chez l’Homme, les symptômes de la BTB comportent la fièvre, des sueurs nocturnes, la toux, la diarrhée, une perte de poids et la BTB est traitée par antibiotiques.
En bref, le DEFRA britannique souhaite rassurer, en jugeant le risque extrêmement faible pour la santé humaine et en rappelant l’existence d’un Programme d’éradication de la tuberculose bovine (Bovine TB Eradication Programme) pour l’Angleterre. En particulier, le DEFRA assure, contrairement à l’enquête du Sunday Times que le bétail infecté par la tuberculose est tué afin d’enrayer la propagation de la maladie…
Sources : NHS Concerns raised about bovine TB-infected meat et Department for Environment, Food & Rural Affairs (DEFRA) June 30 2013 Contracting bovine TB through eating meat : response to Sunday Times (Visuel Inserm “Tuberculose pulmonaire”@ © Loïc Guillevin)

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante