> Votre information > disparition de 2300 pharmacies d’ici 2016

disparition de 2300 pharmacies d’ici 2016

vendredi 20 juillet 2012, par Rédaction santé réseau.

L’Inspection générale des affaires sociales et l’Inspection générale des finances jugent la densité du réseau officinal « très supérieure » à ce qu’elle devrait être afin de maîtriser les dépenses de l’assurance maladie.

Dans leur rapport intitulé « propositions pour la maîtrise de l’Ondam 2013-2017 », l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l’Inspection générale des finances (IGF) étudient tour à tour les mesures d’économie à prendre afin de contenir la progression de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) entre 2,5% et 3% entre 2013 et 2017.

Une des recommandations de ce rapport, rendu public jeudi 19 juillet, est une restructuration du réseau officinal qui conduira à la disparition de 2300 pharmacie d’ici 2016, soit 1 pharmacie sur 10.

Après « pas de bras, pas de chocolat » voici « pas de pharmacie, pas de médicaments ». Messieurs les malades, bon courage...

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0