> Pharmacie du Rouret > Nos news > e-cigarette : Elle séduit dangereusement les jeunes parents

e-cigarette : Elle séduit dangereusement les jeunes parents

PAS (Pediatric Academic Societies)

samedi 10 mai 2014, par Pharmacie du Rouret.

De nombreux parents se mettent à la cigarette électronique en dépit de l’absence de preuves de sécurité, pensant que le dispositif est moins nocif pour les enfants, comme pour eux-mêmes. Cette large étude de l’Université du Mississippi, lance 2 avertissements, le premier sur l’absence de données sur une exposition passive possible et, à nouveau, sur l’adoption du dispositif par un grand nombre de non-fumeurs. Ces conclusions viennent d’être présentées à la Réunion annuelle des Pediatric Academic Societies de Vancouver.


On connait le succès croissant de la e-cigarette chez les jeunes, on sait peu sur l’utilisation de ces produits chez les parents. Certaines e-cigarettes sont aromatisées, certaines comportent des produits chimiques toxiques et aucune étude n’a encore « fait le tour » des effets possibles de ces différents composés, et, à ce jour, le recul est trop faible pour pouvoir estimer les effets de long terme du dispositif, que ce soit pour l’usager lui-même ou son entourage.
Si de nombreux experts voient dans la e-cigarette un substitut préférable aux produits du tabac, dont les risques sont eux parfaitement connus, si ces e-cigarettes sont plutôt commercialisées comme une option pour arrêter de fumer, cette étude prend ses distances avec des bénéfices suggérés mais non encore démontrés, et met l’accent aussi sur le risque d’exposition passive chez les enfants.
Les chercheurs ont choisi une cible de 3.253 jeunes adultes, parents pour 22% d’entre eux. Leur enquête montre que,
· 13% de ces jeunes parents ont déjà essayé la cigarette électronique,
· 6% l’ont même utilisée au cours des 30 derniers jours,
· 45% des parents qui l’avaient essayée et 49% des parents qui l’avaient utilisée récemment, n’avaient jamais fumé de cigarettes ordinaires ou, « pire » étaient d’anciens fumeurs repentis.
· Tous les fumeurs de e-cigarettes ont déclaré utiliser des dispositifs contenant du menthol ou un arôme fruité,
· les jeunes adultes sont moins susceptibles que les adultes plus âgés à utiliser l’e-cigarette pour arrêter de fumer (7% vs 58%).
Les raisons évoquées concernent d’abord l’entourage :
· 81% des usagers considèrent la cigarette électronique comme moins nocive que la cigarette classique pour l’entourage,
· 76% trouvent l’e-cigarette plus facile d’expérimentation que la cigarette classique (pour des non-fumeurs),
· 72% y voient le moyen de fumer là où la cigarette est interdite.
Des conclusions jugées alarmantes : Malgré des risques d’utilisation et d’exposition à la vapeur encore inconnus, de nombreux jeunes parents, au départ non-fumeurs, utilisent les cigarettes électroniques : selon les auteurs, les e-cigarettes contribuent à la dépendance à la nicotine et à une renormalisation du tabagisme.
Source : American Academy of Pediatrics
Electronic Cigarette Use Among Young Adults
Use of Electronic Cigarettes Among Parents

Tags

 :: Info Santé ::

page suivante